Comment marche la saponification à froid ?

Pour faire un savon, on utilise une matière grasse à laquelle on ajoute de la soude. Une réaction chimique a lieu.

Les savons industriels, eux, naissent après avoir chauffé ce mélange à 120°, ce qui accélère le processus chimique. Après quoi, la glycérine est extraite (en utilisant de grandes quantités d’eau) et ne reste que le savon, un corps dur prêt à être commercialisé.

Quand on veut opter pour du sain, du naturel, du bio, on utilise un savon qui, lui, a été saponifié à froid. C’est-à-dire qu’on a laissé le temps à la réaction chimique de se faire seule, naturellement, dans le temps, sans lui forcer la main. Cette transformation est ce qu’on appelle en chimie une "réaction totale", ce qui veut dire qu’elle perdure jusqu’à ce qu’un des ingrédients (l’huile ou la soude) vienne à manquer. Pour qu’un savon saponifié à froid soit utilisé, il faut qu’il ne contienne plus aucune trace de soude.
C’est la présence d’un surplus d’huile qui garantit que toute la soude a été utilisée. Par ailleurs, il faut ensuite laisser le temps au savon de durcir (comptez 6 semaines pour un pain de 100g).

Les avantages de la saponification à froid

Contrairement à un savon industriel qui dessèche la peau, faute de contenir de la glycérine, le surgras du savon saponifié à froid laisse une partie huileuse en surface du savon fini, ce qui lui confère des qualités hydratantes et émollientes, qui respectent le film hydrolipidique naturel de la peau.

En cessant d’acheter des bouteilles en plastique de gel douche qui sont de grandes consommatrices d’eau et à produire et à recycler, vous faites votre part dans la préservation de l’environnement.

Pourquoi on aime le savon saponifié à froid ?

Au même titre que les shampoings solides, le savon saponifié à froid a le vent en poupe. Et c’est bien normal. Car l’impact écologique d’un tel savon n’a rien de comparable avec les produits lavants qui occupent d’ordinaire les tablettes de nos salles de bains.

Pour le fabriquer, très peu d’énergie suffit puisqu’il n’est pas chauffé. Peu d’eau également. Il est garanti sans huile de palme, les huiles naturelles qui le composent suffisent. Aucun conservateur n’est ajouté, car le produit est stable dans le temps.
Sauf si vous le laissez dans l’eau (là, il va se dissoudre), vous pouvez le conserver longtemps, sans qu’aucune bactérie ne s’y développe. Aucun parfum de synthèse n’est requis.

Fabrication artisanale

Dans notre petit atelier, nous fabriquons des savons solides en saponification à froid. Cette méthode transforme, à basse température, les corps gras, l’eau et la soude en savon et glycérine.

Fabriqués à la main en petites quantités, nos cosmétiques et savons sont tous uniques.

Nous veillons à la qualité de chaque produit dans le respect de la réglementation cosmétique.

Ingrédients naturels

La majorité des savons de Céline sont fabriqués à partir d'ingrédients 100% d’origine naturelle.

Dans une démarche environnementale, la fabrication de nos savons ne nécessite pas de pétrochimie. Et chez Les Savons de Céline, l’huile de palme est bannie ; privilégiant les huiles et les beurres végétaux de grande qualité, tous issus de l’Agriculture biologique.